¡ Todos se vuelven locos !

_d8c4877

Dimanche, nous sommes de retour à Funes à l’occasion des 400 ans du village. Près de 300 musiciens sont réunis pour un concert exceptionnel. Le réveil est matinal et la fin de nuit bercée par les virages de la montagne. C’est avec un grand plaisir que LaBulKrack retrouve les bandas avec lesquelles elle avait travaillé les jours précédents. Après le petit déjeuner traditionnel composé de riz, de plátano frito (bananes plantains cuites) et d’une omelette, tous les musiciens se rassemblent dans une cour d’école pour la répétition générale. Sont présentes les bandas de Puerres, Funes, Gualmatàn, Yacuanquer, San José de Cartago et la Banda Departamental.

p1090328

À 13h30, les festivités commencent. Les danseurs, parés de costumes aux couleurs éclatantes, défilent dans les rues aux rythmes des bandas. Les paysans exhibent avec fierté d’énormes maniocs et autres légumes. Sur la place principale, tout le monde se rejoint. Les sons des différentes bandas, de la sono surpuissante et de son commentateur au flow ininterrompu se mêlent créant une joyeuse cacophonie. Les discours officiels passés, LaBulKrack évolue dans un concert court et énergique avant d’être rejointe par le gigantesque ensemble. Le répertoire alterne des compositions du Maestro « Hougo » Bernier et des airs traditionnels de la région de Nariño arrangés pour l’occasion par le Maestro Alexander Paredes. Sacré défi pour les deux chefs d’orchestre de dompter cette horde de musiciens. D’ailleurs, le concert se termine par un Crack en furie : la meute se lève et s’émancipe dans une improvisation collective, les pupitres tombent, les partitions s’envolent. Paul s’empare de la direction avec un seul mot d’ordre : Cuando Paul se vuelva loco, todos se vuelven locos !

 

Comme après chaque concert, et celui-ci n’échappe pas à la règle, s’en suit une intense séance d’autographes, photos, selfies, etc. Un de nos plus jeune et talentueux tromboniste est, comme toujours, particulièrement assailli.

_d8c5113

Une forte émotion enveloppe le départ. Les bus se croisent, les mains sortent des fenêtres comme pour saisir un dernier contact dans ce bel échange. LaBulKrack repart à Pasto satisfaite d’avoir participé à la réalisation du projet Tejiendo Sentidos.

avec le soutien de la Spedidam

logo spedidam petit format

Publicités

4 réflexions sur “¡ Todos se vuelven locos !

  1. Bravo les filles ! Qu’est ce que c’est agréable de suivre la suite du périple !
    Des grosses bises à vous et aux garçons ! et bien sur à Carlos, Paola, Monica et Anthony !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s